Baisse d’énergie : causes et solutions 

Vous ressentez une baisse d’énergie soudaine ? Vous avez le sentiment de manquer de force pour effectuer vos activités correctement ? Cette sensation de fatigue, lorsqu’elle s’installe dans notre quotidien, peut vite devenir très désagréable. Quelles sont les causes du manque d’énergie ? Quelles solutions pour retrouver forme et vitalité ? Voici nos conseils.

Les causes du manque d’énergie 

Une baisse d’énergie, soudaine ou progressive, peut avoir des causes très variées. Elles peuvent être internes, externes, relatives à l’hygiène de vie ou à votre mode de vie.

Un régime alimentaire trop riche, trop pauvre, ou irrégulier 

Notre alimentation influe beaucoup sur notre état de fatigue, et sur notre vitalité ! Tout d’abord le rythme : votre journée doit être rythmée de plusieurs repas, pour recharger les batteries et tenir du matin au soir.

Une femme sportive qui s’étire

Le rythme des repas varie selon plusieurs critères : la qualité nutritive des aliments ingérés, la quantité ingérée, et bien sûr, les besoins en énergie de la journée (plutôt calme, ou particulièrement chargée). Au minimum, prenez trois repas par jour, en essayant de faire preuve de régularité. Au besoin, ajoutez des collations dans la matinée et l’après-midi. 

Soyez aussi vigilant à adopter un régime alimentaire équilibré : des repas trop riches et copieux entraîneront une digestion lente et difficile, des repas trop légers pourraient entraîner un manque en nutriments, et donc, un manque d’énergie au cours de la journée.

Un sommeil insuffisant 

Bien évidemment, lorsqu’on subit une baisse d’énergie, celle-ci peut être liée à un manque de sommeil : soit un nombre d’heures de sommeil insuffisant, soit un rythme de sommeil trop irrégulier, soit des troubles du sommeil. 

En effet, selon une étude sur le sommeil menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, nous dormons en moyenne 1 h 30 de moins par nuit qu’il y a 50 ans2. De plus, 1 Français sur 3 expérimente des troubles du sommeil1.

Un stress important 

Le stress a de nombreuses conséquences sur notre organisme ! Il affecte notre appétit, notre système immunitaire, notre sommeil, et induit une consommation d’énergie plus importante (le fait d’être constamment tendu nous fatigue). 

Stresser est un mécanisme naturel qui nous tient en éveil dans les situations importantes. Si c’est occasionnel, ce n’est pas gênant. Mais un stress qui s’installe sur une période de plus d’une semaine, ou sur le long terme, peut réellement engendrer une baisse d’énergie importante. Dans ce cas, s’attaquer aux causes du stress et apprendre à le gérer est nécessaire !

Une femme fatiguée devant son ordinateur

Le manque d’activité physique 

Sans même parler de sport, on sait qu’une activité physique quotidienne (une demi-heure de marche, faire le ménage chez soi, ou se déplacer à vélo) offre une meilleure santé. Ainsi, lorsqu’on arrête de pratiquer le sport ou que l’on passe une longue période sans en faire, on peut ressentir un manque d’énergie : le corps libère moins d’endorphine et de sérotonine, qui ont des effets bénéfiques sur le stress, le sommeil, et le moral. Par ricochet, on se sent alors moins en forme que d’habitude, avec un sommeil moins qualitatif, et un état d’esprit moins positif. 

Une maladie bénigne 

Si vous sortez d’un rhume, d’une gastro-entérite, d’une rhino-pharyngite ou d’une grippe, ressentir un manque d’énergie pendant une à deux semaines après votre guérison est tout à fait normal (bien que pas franchement agréable). Il faut prendre son mal en patience et se laisser du temps. Pour autant, si vous ressentez une baisse d’énergie soudaine et intense, ou que la fatigue devient chronique, consultez un médecin sans tarder.

Manque d’énergie : les effets de la fatigue sur votre quotidien 

Lorsque vous ressentez une baisse d’énergie, il ne faut pas laisser cette fatigue s’installer ! En effet, un manque d’énergie peut avoir d’importantes conséquences sur votre quotidien :

  • Une altération des capacités intellectuelles et cognitives : vous éprouvez des difficultés à vous concentrer, à comprendre certaines situations complexes, ou vous avez des trous de mémoire plus souvent. Une situation qui peut vite avoir un impact sur votre productivité au travail, ou dans vos capacités à profiter de vos loisirs.
Une femme fatiguant au travail
  • Manque de réactivité et de précision : lorsque vous souffrez d’un manque d’énergie, vos réflexes sont plus lents, car la capacité à analyser une situation est amoindrie. Les gestes sont également plus lents et moins précis. Ainsi, un état de fatigue peut favoriser les risques de chutes ou d’accident.
  • Somnolence en journée : une baisse d’énergie et de vitalité se ressent souvent au cœur de la journée, en général entre 14 h et 16 h, lorsque le corps est en phase de digestion. Rien de plus désagréable que de lutter en réunion pour ne pas s’endormir sur la table ! Sans parler des trajets : entre s’endormir dans le métro pour finir à l’autre bout de la ville, ou derrière le volant et risquer un accident… il faut prendre les choses en main !
  • Favorise la prise de poids : lorsqu’on manque d’énergie, difficile de se motiver à aller faire son jogging ou sa séance à la salle. Aussi, on a tendance à moins prendre le temps de cuisiner et à aller au plus rapide. Ce manque d’activité physique, lié à un régime alimentaire trop riche, entraîne souvent une prise de poids.
  • Altère la santé de la peau : et oui, quand on est fatigué, ça se lit bien souvent sur notre visage ! Des cernes et des poches apparaissent, la peau à tendance à s’assécher ou à graisser, le teint se brouille et les imperfections apparaissent. Pour avoir une belle peau et un joli teint, il va falloir retrouver énergie et vitalité au plus vite.
  • État d’irritabilité et de stress : lorsqu’on expérimente une baisse d’énergie soudaine, nous avons tous tendance à nous sentir un peu démunis. Tout paraît insurmontable, côté professionnel, comme personnel. Résultat ? Un état de stress plus ou moins important, et une tendance à s’irriter plus rapidement que d’habitude.

Comment lutter contre la baisse d’énergie ? 

Revoir son rapport au sommeil

D’après l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm)2, une bonne nuit de sommeil comprend au minimum 3 à 5 cycles de 90 minutes, selon les individus. En moyenne, une nuit suffisante doit donc durer 6 h à 8 h, au minimum.

Afin de bénéficier d’un sommeil de qualité, essayez d’adopter un rythme régulier : vous coucher et vous lever toujours à la même heure. Pensez également aux siestes, parfaites pour recharger les batteries en cours de journée. L’idéal ? Une sieste de 20 minutes, à effectuer avant 16h, pour ne pas décaler son cycle de sommeil.

Lutter contre le stress

2https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sommeil

Pour reprendre les choses en main, retrouvez énergie et vitalité, ne laissez plus le stress prendre le contrôle ! Tentez d’identifier les sources de stress et de les limiter au maximum.

Un homme qui s’étire sur son canapé

Si votre planning est trop chargé et vos journées trop intenses, aménagez-vous des temps de pause, laissez de la souplesse dans les échéances, pour avoir une marge de manœuvre. Pratiquer la méditation de pleine conscience ou le yoga peut aussi vous aider à reprendre le contrôle rapidement.

Se remettre au sport 

Si vous aimez le sport, essayez de reprendre vos activités en aménageant des créneaux dédiés dans votre semaine. Mieux : pratiquez à plusieurs pour vous motiver plus facilement et vous encourager mutuellement ! Si vous n’êtes pas un sportif passionné, vous forcer à aller au sport à contrecœur n’est pas forcément la meilleure option. 

Essayez plutôt d’intégrer de l’activité physique dans votre quotidien : aller au travail à vélo ou à pied, faire les cent pas au téléphone, faire quelques étirements en fin de journée lorsque vous rentrez chez vous.

Rééquilibrer l’alimentation

Pour retrouver de l’énergie rapidement, essayez de rééquilibrer votre alimentation : un rythme de repas adapté, régulier et suffisant pour combler vos besoins énergétiques. Limitez le gras, les sucres rapides et l’alcool, pour réintégrer un maximum de fruits, de légumes, de sucres lents, de vitamines et de minéraux dans votre alimentation. Pour vous aider à lutter efficacement contre une baisse d’énergie, vous pouvez compléter votre régime alimentaire par des compléments alimentaires avec un bon apport énergétique. 

Par exemple, les compléments alimentaires Berocca® Energie vous proposent une formule à base de vitamines B, vitamine C, zinc et magnésium. Ces vitamines B (sauf B9) et C, associées au magnésium, contribuent à un métabolisme énergétique normal. Le zinc contribue quant à lui au fonctionnement cognitif normal. Un bon allié pour retrouver l'énergie mentale et physique nécessaire au bon déroulement de votre journée !

Sources : 

1 https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sommeil

2 https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sommeil

Trouvez le produit qui correspond le
plus à vos besoins parmi

la gamme Berocca® !

Pack Berocca Boost Effervescent

Berocca® Boost Effervescent

Formule complète anti-coup de pompe

Pack Berocca Energie Orange

Berocca® Energie Effervescent Orange

Energie physique et mentale au quotidien

Trouvez le point de vente le plus

proche de chez vous !

Gagnez du temps dans votre journée, et découvrez rapidement où aller acheter le complément alimentaire de la gamme Berocca® qu’il vous faut !

OÙ NOUS TROUVER
Faites

le plein d’énergie !

Vous ressentez une baisse d’énergie, vous avez l’impression de tourner au ralenti ? Découvrez quels sont les signes et causes de la fatigue et comment en finir !

Footer Burst Image

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé.
www.mangerbouger.fr