fatigue au travail

Comme le dit la chanson, « Le travail c’est la santé ! » Mais attention tout de même à ne pas dépasser vos limites. Horaires à rallonge, stress, besoin de vacances : la fatigue passagère guette de nombreux salariés. Voici quelques pistes pour garder la forme au travail…

Les causes de la fatigue au travail sont nombreuses : un mauvais sommeil, une activité physique ou mentale prolongée et sans période de repos… Selon une enquête récente (1), près d’un salarié sur deux dit ressentir une fatigue physique au travail et 68 % des salariés expriment une fatigue nerveuse (1). En effet, le travail peut être épuisant pour l’organisme : horaires irréguliers, travail de nuit, heures supplémentaires, tâches monotones, environnement sombre… Tous ces facteurs peuvent contribuer à épuiser les ressources physiques et mentales de l’organisme. Et les horaires à rallonge obligent parfois à empiéter sur ses heures de sommeil pour caler des moments de loisirs bien mérités !

La fatigue : quelles conséquences au travail ?


Si vous êtes fatigué, vous risquez…

  • d’être moins vigilant, moins concentré et de laisser passer des erreurs,
  • d‘avoir plus de mal à prendre des décisions,
  • d’avoir plus de difficultés à retenir les informations,
  • d’être  globalement moins efficace,
  • d’être plus souvent absent,
  • d’être plus irritable avec vos collègues,
  • d’être moins motivé.

Quelles solutions pour être moins fatigué au travail ?


Pour éviter d’être trop fatigué, vous pouvez essayer de réorganiser votre travail. Effectuez par exemple les tâches les plus faciles ou les plus distrayantes après le déjeuner, lors du fameux « coup de barre de 14 heures ». Si vous vous sentez surchargé, essayez d’en discuter avec votre manager pour trouver des solutions et établir des priorités : vous travaillerez mieux si vous ne dépassez pas vos limites physiques ou psychologiques. Pensez aussi à vérifier que votre poste de travail est confortable et ajusté à votre corps, parlez-en si besoin au médecin du travail. Un fauteuil ou un écran d’ordinateur mal adaptés peuvent engendrer de la fatigue.

En cas de fatigue passagère, il faut savoir vous ménager des pauses au travail. Toutes les heures, essayez de prendre un peu de temps pour vous : prendre un café ou un verre d’eau, aller discuter avec un collègue, ou juste faire quelques pas dans le couloir si vous êtes vraiment sous l’eau. Ces petites pauses permettent de recharger un peu les batteries.

Si vous vous sentez fatigué, essayez de prendre des vacances ou, à défaut, un long week-end, pour vous reposer. Ne culpabilisez pas : vous reviendrez plus en forme et vous serez au final plus efficace ! Autre conseil qui peut porter ses fruits : faire des activités en dehors de votre travail, pour vous ressourcer. Et si vous vous mettiez à la musique ? Ou au sport ? L’activité physique est un vrai atout pour lutter contre la fatigue passagère !

Enfin, la fatigue qu’elle soit liée au travail ou non, peut-être combattue dans l’assiette (faire le plein de vitamines et de minéraux est essentiel) et dans le lit.

Dans certaines situations, lorsque les apports alimentaires ne sont pas suffisants, il peut être utile de faire une cure de vitamines et de minéraux avec par exemple Berocca®, pour lutter notamment contre la fatigue passagère.

 

1.Malakoff Médéric – Synthèse du rapport « Santé et Bien-être des salariés : performances des entreprises : chiffres clés 2015 »