Le fonctionnement de la concentration est complexe. Pour améliorer votre concentration, voici 3 exercices à faire régulièrement, chez vous ou au bureau.

Exercice n° 1 : la concentration par la visualisation


Asseyez-vous sur une chaise, le dos bien droit, les épaules relâchées, les mains sur les cuisses et fermez les yeux. Prenez conscience des points d’appui de votre corps avec la chaise et observez votre respiration. Elle va progressivement s’apaiser et votre corps va se relâcher.

Pensez maintenant à un objet banal (un caillou, une plume, un stylo…), le premier qui vous passe par la tête. Concentrez-vous sur cet objet : sa couleur, sa texture, ses reflets, sa luminosité, les détails de son contour…

A présent, faites tourner cet objet dans votre esprit : observez-le sous toutes les coutures. Focalisez votre attention sur les détails, découvrez ses particularités, prenez conscience de votre capacité de concentration. Puis laissez s’éloigner l’objet et concentrez-vous cette fois sur votre corps, bougez les jambes, respirez plus amplement, étirez-vous, ouvrez les yeux, l’exercice est terminé !

Exercice n°2 : la concentration au bureau


Choisissez une activité sur laquelle vous avez du mal, en général, à vous concentrer. Prenons l’exemple d’un rapport à rédiger :

  • Fixez-vous d’abord une limite de temps : on est plus efficace lorsque l’on est obligé d’agir plus vite et de façon plus cadrée.
  • Essayez alors de lister les facteurs qui peuvent vous déconcentrer (le téléphone, un collègue, les pauses café que l’on vous propose…) et trouvez un moyen de les désamorcer. C’est peut-être, par exemple, transférer vos appels vers le poste d’un collègue pendant quelques heures ou ne vous accorder qu’un nombre limité de pauses café par jour, à heure fixe.
  • Ensuite, faites le ménage dans les tâches qu’il vous reste à faire : faites une liste de tout ce qui n’est pas fini et fixez-vous l’objectif de vous débarrasser d’une tâche par jour. Ne plus s’encombrer l’esprit avec des éléments parasites permet d’améliorer la concentration.

Vous voilà maintenant bien plus efficace pour rédiger ce rapport !

Exercice n°3 : la concentration par les 5 sens


Vous pouvez booster votre concentration en faisant intervenir plusieurs sens. Travailler sur plusieurs plans sensoriels facilite l’apprentissage de nouvelles connaissances. Par exemple, pour apprendre de nouveaux mots dans une langue étrangère, le mieux est de pouvoir les écouter, de les voir écrits dans un manuel et de les écrire dans un cahier pour les ressentir.

Imaginez-vous au bord de l’eau, au soleil. Fermez les yeux et imaginez…

  • Vous voyez la mer bleue, les mouettes, les bateaux,
  • Vous entendez le clapotis des vagues, le cri des oiseaux, le vent,
  • Vous sentez la brise sur votre visage, le sable sous vos doigts, la chaleur du soleil,
  • Vous percevez l’odeur des embruns,
  • Vous avez dans la bouche le goût d’un bonbon à la menthe. 

Concentrez-vous sur un seul sens en faisant abstraction des autres. Faites la même chose pour chacun des autres sens séparément, jusqu’à ce que vous parveniez pour chacun d’entre eux à vous concentrer pendant 3 à 4 minutes. A partir de là commencez à travailler sur deux puis trois sens. Votre concentration va s’améliorer.

Pour améliorer votre concentration, vous devez garder une alimentation saine et équilibrée. Dans certaines situations, vous pouvez avoir besoin d’un complément en vitamines et de minéraux. BeroccaPepsTM, complément alimentaire, spécialement conçu pour être pris sans eau, peut vous aider à retrouver votre concentration mentale grâce à la vitamine B5, qui contribue à une performance mentale normale : n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien.